Différence entre base de données et structure de données

Afficher la discussion

Améliorer l’article

Enregistrer l’article

J’aime l’article

Afficher la discussion

Améliorer l’article

Enregistrer l’article

J’aime l’article

1. Base de données :
Une base de données est une collection de données stockées de manière organisée dans un tableau contenant des lignes et des colonnes à l’aide d’un progiciel appelé Système de gestion de base de données (SGBD).

Le SGBD est utilisé pour modifier, définir, manipuler et gérer les données. Quelques exemples de SGBD sont : MySQL, Oracle Database et Microsoft Access.

2. Structure de données :
En programmation informatique, la structure des données est un moyen d’organiser et de stocker des données afin de faciliter l’accès et la modification des données. Il existe différents types de structures de données présentes pour stocker les données et différentes structures de données ont des caractéristiques différentes et uniques.
Certaines structures de données couramment utilisées sont Array, Linked List, Stack, Queue, Heap, Binary Tree et Graph.

Différence entre base de données et structure de données :

Base de données Structure de données
C’est une collection organisée de données. Il s’agit d’un format spécial pour stocker des données dans un but particulier.
Il est utilisé pour accéder aux données et les gérer facilement. Il est utilisé pour l’efficacité et pour réduire la complexité du programme.
Le langage de requête structuré (SQL) est utilisé pour effectuer des opérations sur les données d’une base de données. Le système de gestion de base de données (SGBD) est utilisé pour gérer la base de données. Les langages de programmation tels que C, C++, Java, Python sont utilisés pour effectuer des opérations à l’aide de structures de données.
C’est une mémoire non volatile. C’est une mémoire volatile.
Base de données relationnelle, base de données NOSQL, base de données centralisée, base de données hiérarchique sont certains types de bases de données. La structure de données linéaire et la structure de données non linéaire sont les types de structures de données.
Exemple : MySQL, Oracle, MongoDB, Sybase etc. Exemple : Tableau, Liste chaînée, Pile, File d’attente, Arbre, Graphe.
Stocker les données dans la mémoire permanente Stocker les données dans la mémoire temporaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *